La cybercriminalité est une menace croissante pour les entreprises et les individus, aujourd’hui.

La sécurité numérique

Le gouvernement va afficher des notes de sécurité sur les sites web en 2023.

Cette décision a été prise lors d’un conseil interministériel qui s’est tenu le 25 janvier dernier.

Les notes de sécurité seront affichées sur les pages qui pourraient contenir des risques pour la santé ou la vie privée. Elles serviront à évaluer les risques et à identifier les points faibles du site.

La note de sécurité « sauvegarde votre vie » sera utilisée pour les sites qui renferment des informations essentielles pour la vie privée ou la santé. La note de sécurité « réduit les risques » sera appliquée aux sites qui ne représentent pas un danger pour la population.

Plusieurs critères seront pris en compte, notamment le contenu, l’architecture et les processus internes du site.

Comment se déroule le processus d’audit?

Agence web : Cyberscore : le gouvernement affichera des notes de sécurité sur les sites web en 2023

Le gouvernement souhaite afficher des notes de sécurité sur les sites Web

Le gouvernement affichera des notes de sécurité sur les sites web en 2023 Les notes de sécurité affichées sur les sites internet constituent une étape supplémentaire pour améliorer la protection des consommateurs et des données. Elles seront définies à l’issue d’un processus participatif mené par les agences chargées de la sécurité et qui se déroulera entre 2020 et 2023. Selon le ministère du Commerce, de l’Industrie, et du Développement économique, ces notes seront « un outil clair et objectif pour promouvoir une meilleure protection des donnés personnelles ». Ces notes serviront également à identifier les risques potentiels sur lesquels les sites doivent se concentrer afin de protéger leurs utilisateurs.

Les agences chargées de la sécurité examineront notamment la confidentialité des données, le respect du droit d’auteur, l’intrusion non autorisée dans les systèmes informatiques, la collecte et l’utilisation abusive de données personnelles. Ces critères seront ensuite appliqués

Les entreprises ne vont pas être épargnées

Les agences web pourront bientôt recevoir des notes de sécurité du gouvernement français. Ce dernier affichera des notes de sécurité sur les sites web en 2023, selon le ministère de la Culture et de la Communication. Ces notes serviront à protéger les utilisateurs des sites web contre les risques liés aux cyberattaques.

Les réseaux sociaux comme canaux pour générer du trafic et de la conversion

Agence web : Cyberscore : le gouvernement affichera des notes de sécurité sur les sites web en 2023

Les ent

Le gouvernement va afficher des notes de sécurité sur les sites web en 2023 afin de protéger les utilisateurs. Ces notes serviront à identifier les risques et à déterminer les mesures à prendre afin d’améliorer la sécurité.

Selon une déclaration faite par le ministère des Communications et de l’Information, les notes de sécurité seront affichées sur les sites web afin de garantir aux utilisateurs que ces derniers font face aux risques qui peuvent être liés au cybercrime. Ces risques incluent notamment la piraterie informatique ou les tentatives de sabotages.

Les notes de sécurité seront également établies en tenant compte des différents types d’utilisateurs : ceux qui visitent des sites spécifiques, ceux qui consultent des documents confidentiels, etc. Les utilisateurs pourront ainsi savoir quels risques courent pour eux en visiteant un site web et en naviguant entre ses pages.

L’affichage des notes de sécurité sera effectif dans 2023 et se diffusera progressivement sur

L’agence Cyberscore affirme que les notes de sécurité affichées sur les sites web par le gouvernement américain en 2023 seront dues à la menace des cyberattaques. Selon l’agence, cette mesure servira à éviter que les internautes tombent victimaux aux fraudes et aux menaces qui pèsent sur eux. Les utilisateurs de sites web devront donc être prêts à voir apparaître des informations telles que «cyberattaque» ou «informations confidentielles» sur certains contenus.